Les règles de la ringuette favorisent le jeu d’équipe, la rapidité d’exécution et la stratégie. En voici quelques-unes :

Mise au jeu

Après le coup de sifflet, la joueuse de l’équipe en possession de l’anneau a 5 secondes pour mettre l’anneau en jeu. Un peu comme au soccer, elle doit faire une passe ou un lancer hors du cercle de la mise au jeu. Une mise en jeu a lieu au début d’une période, après une pénalité ou une autre infraction, après un but ou tout autre arrêt de jeu.

Lignes bleues

Dans un sens ou l’autre de la patinoire, une joueuse ne peut franchir une ligne bleue en possession de l’anneau. Une passe doit être faite à une coéquipière de l’autre côté de la ligne. Une passe au-delà de 2 lignes bleues n’est pas permise.

Zone de la gardienne de but

La gardienne est la seule joueuse qui peut ramasser ou toucher l’anneau dans l’enceinte du but afin de l’arrêter ou la lancer à une coéquipière. Elle a 5 secondes pour relancer le jeu, sinon une mise au jeu a lieu dans le territoire défensif de son équipe.

Lignes rouges de ringuette (en zone offensive ou défensive)

À partir de la catégorie Atome, seulement 6 filles (excluant la gardienne) peuvent se retrouver à l’intérieur de la ligne rouge de ringuette, soit 3 à la défensive (triangle défensif) soit 3 à l’attaque pour l’autre équipe.

« Shotclock »

À partir de la catégorie Atome, un peu comme au basketball, l’équipe en possession de l’anneau dispose de 30 secondes pour organiser une attaque et lancer au but adverse.